Home cinéma

L’installation Home Cinema près Toulouse de Christophe (avec video complète)

Dans cette nouvelle étude de cas, nous allons revenir sur l’installation home cinema réalisée chez Christophe, près de Toulouse. Cet article vous intéressera particulièrement si vous préparez votre projet dans une maison ancienne et que vous souhaitez réaliser l’installation du home cinema dans une pièce existante.

En plus des astuces, conseils et techniques partagés dans notre vidéo (que vous trouverez un peu plus bas dans l’article), vous trouverez dans cet article complet tous les détails de l’installation home cinema. Vous saurez à la fois mieux comment nous travaillons mais aussi et surtout comment préparer votre installation installation home cinema en pièce de vie.

Contexte de l’installation Home Cinema de Christophe

Dirigeant d’un réseau d’agences immobilières, papa de deux jeunes enfants et beau-père de deux autres, Christophe est un homme comblé. Toujours souriant et enthousiaste, il croque la vie à pleines dents et fait tout pour en profiter au maximum, aussi bien seul qu’avec sa compagne et ses enfants. C’est donc après avoir vu notre pub diffusée sur Facebook et notre note Google (4,8/5 😎) qu’il s’est décidé à créer son home cinema grâce à notre Configurateur Home Cinema AiOhc.

La maison de Christophe ne se trouve pas exactement à Toulouse, mais à 40min de là.

Pour des parisiens comme nous, ça représente une dizaine de kilomètres le matin pour aller travailler. Ici,  ca fait tout de même 40km à parcourir pour atteindre le village de Mirepoix sur Tarn où se trouve cette ancienne bâtisse que Christophe a transformé en une superbe maison avec une déco néo-rétro à vous faire tomber.

Nous avons généralement affaire à des projets dans des constructions neuves ou modernes. Cette maison construite en 1879 nous a livré son lot de surprises et nous a beaucoup appris dans la gestion d’une installation home cinema dans un bâtiment historique.

Voici les photos que Christophe a ajoutées à sa configuration home cinema AiOhc :

Préparation du projet

Comme d’habitude pour ce type de projet, nous avons préparé l’installation home cinema près de Toulouse sans bouger de nos locaux de Fontenay-sous-Bois. Christophe a pris les mesures et donné les informations que nous lui avons demandées.

L’une d’elles était notamment la distance exacte entre les poutres, où nous avions convenu d’intégrer le Home cinema de Christophe.

Cette dimension étant primordiale pour assurer l’intégration de l’écran de projection encastrable avec notre toile technique Infinity dans le coffrage que nous viendrions réaliser.

Voici l’implantation prévue initialement pour l’installation home cinema près de Toulouse de Christophe :

Au départ, la configuration réalisée sur notre configurateur Home Cinema était la suivante :

Je dis “au départ”, car Christophe a pas mal fait évoluer le matériel de son home cinema au fur et à mesure que l’installation se rapprochait.
Du coup, Christophe s’est finalement décidé sur une Configuration audio U 5.1, l’Epson TW9400 et l’AluliftHC avec son Kit de Finition.

L’installation à effectuer a été décrite comme suit :

Installation sur site :

  • Mise sous bâche minutieuse de la zone de travail
  • Création et montage d’un coffrage en placo BA13 pour l’écran de projection + enceintes avant (231x70x21cm)
  • Création et montage d’un coffrage en placo BA13 pour l’écran de projection + enceintes arrières (231x70x21cm)
  • Installation de l’écran de projection électrique
  • Installation du support motorisé pour projecteur
  • Installation du vidéoprojecteur dans le support motorisé
  • Installation de 5 enceintes encastrées dans le coffrage avant et arrière.
  • Passage de câbles audio et HDMI entre chaque enceinte encastrées et le vidéoprojecteur
  • Calibration de l’image (videoprojecteur)
  • Calibration du son (amplificateur)
  • Raccordement des sources audio/video sur l’amplificateur
  • Raccordement électrique du module de synchronisation et de l’amplificateur
  • Peinture et matériaux pour coffrage fournis par AV Concept
  • Finition Premium offerte (Joints acryliques + passage peinture au plafond)

Total : 3 000€

Début de l’installation home cinema près de Toulouse

Nos installations home cinema sont organisées sous forme de tournées. Comme nous étions ainsi déjà sur place pour des visites de calibration de matériel chez d’autres clients de la région, nous en avons profité pour passer voir Christophe la veille du chantier.

Ca permet de faire un dernier point avant le début des travaux et de s’assurer que tous les éléments prévus sont bien conformes aux échanges ultérieurs.

Tout était clair. Christophe avait déjà retiré une grande partie de sa déco pour nous laisser le champs libre et débuter les travaux rapidement le lendemain.

Préparation du coffrage pour l’écran de projection et le videoprojecteur

Après avoir totalement bâchée la zone de travail (la poussière générée par le ponçage du plâtre est conséquente), nous avons débuté la prise des mesures dans le faux-plafond existant. Pour faire ça, la manière habituelle est de retirer des spots existants.

A l’endroit des mesures prises, coté projecteur- l’espace d’environ 15cm disponible a permis à Paul de démarrer la création du coffrage inférieur de seulement 10cm entre les poutres.

Pendant ce temps, j’ai débuté la découpe du faux-plafond côté écran et enceintes. L’idée étant bien entendu d’obtenir un coffrage de hauteur équivalente en zone avant et arrière.

C’est en découpant la réservation qui permettrait d’accueillir l’écran de projection encastré que j’ai aperçu les poutrelles perpendiculaires aux poutres apparentes. Forcément, les mêmes étaient aussi présentes coté projecteur.

Paul ayant déjà débuté le montage de la structure du caisson, il a du démonter et recommencer la manoeuvre. Laissant cette fois-ci plus d’espace pour que l’ensemble des produits du home cinema puissent être encastrés. 


Comme je le dis souvent, une installation home cinema dans du neuf et, d’autant plus dans une pièce existante, génère forcément des imprévus et des problématiques à gérer. L’essentiel est d’anticiper ce qui peut l’être. 

Ce qui ne peut pas être anticipé doit pouvoir être réglé par l’improvisation. Ce sont alors les expériences passées qui servent à solutionner les situations inédites.

Et comme nous commençons à avoir vécu un bon nombre de situations, les solutions viennent ainsi rapidement et plus efficacement. 

La deuxième passe a été la bonne. Le coffrage supplémentaire allait mesurer la hauteur convenue au départ avec Christophe. Au final, notre erreur a été de vouloir faire mieux que ce qui avait été prévu. En soit c’est une bonne chose. Mais cela ne nous a fait que perdre du temps.

Remaque 

Ce n’est pas la première fois que ce type situation se présente. Elle se présentera sûrement à nouveau. Le mieux étant l’ennemi du bien, si vous avez préparé un plan d’action, tenez-vous y.

Car chaque modification aura probablement des répercussions sur la suite des opérations (mais on ne sait pas où et quand, tant que l’on n’est pas venu à bout du projet).

Préparation du coffrage

Une fois cette péripétie passée, nous avons rapidement avancé sur la construction de la structure du coffrage. Nous avons simultanément passé les câbles audio, électriques et le câble HDMI dans le faux-plafond existant, dans le coffrage et au-dessus de la poutre apparente de droite.

La structure du coffrage juste avant de débuter la fixation des plaques de plâtre.

Passage des câbles home cinema au-dessus de la poutre

Comme vous le savez probablement déjà, l’une des règles de sécurité essentielle est de ne pas toucher à la structure d’un bâtiment. Cela implique qu’il est par exemple impossible de passer “à travers” une poutre.

Cette partie de l’installation home cinema près de Toulouse a donc demandé de la réflexion et des essais calculés pour parvenir à la solution désirée.

Car il semblait tout d’abord que le dessus de la poutre était totalement refermée. Après vérification, il s’agissait d’anciennes briques que nous avons partiellement retirées. 

Comment aurions-nous fait autrement ?

S’il avait été impossible de passer les câbles au-dessus de la poutre, nous aurions probablement dû passer une goulotte sous la poutre, en sortie du coffrage de l’écran.

Au tout début du chantier, nous avions même envisagé de passer les câbles dans la partie du faux-plafond à droite. Cela aurait permis de faire descendre l’ensemble dans une goulotte située à l’angle. Mais ayant appris du changement de plan opéré au niveau du coffrage, nous avons décidé de suivre le plan initial.

Cette amélioration esthétique aurait probablement entraîné un retard sur le planning serré, prévu avec Christophe. D’autant plus que les câbles n’auraient probablement pas été suffisamment longs pour rejoindre l’amplificateur situé entre les deux poutres.

Nous avons proprement fait sortir les câbles de l’autre côté de la poutre. Puis réalisé une finition au joint acrylique sur la goulotte qui les dissimule discrètement.

Note : le mur est en pierres pleines avec de l’enduit par dessus. Impossible donc de réaliser une saignée dans les conditions de l’installation car il aurait fallu refaire tout le mur.

Installation de l’écran de projection encastrable

Si vous avez regardé la vidéo de l’installation home cinema près de Toulouse, vous avez peut être relevé que je parle de faire profiter de l’écran le plus large possible à Christophe. L’idée étant de pouvoir caler l’écran encastrable entre les deux poutres dont la distance indiquée était 231cm.

C’est là que cette histoire de bâtisse ancienne nous a joué son plus gros tour. Je ne sais pas exactement où Christophe a mesuré la distance de 231 cm (probablement à mi-longueur). Ce qui est certain c’est que la distance mesurée au niveau de l’emplacement de l’écran de projection était de 224cm.

Mon optimisme m’avait amené à faire fabriqué l’écran de projection encastrable exactement sur cette distance utile de 231 cm.

Pas possible donc de l’intégrer comme prévu.

Nous avons donc ajouté un léger coffrage en dessous des poutres au niveau du mur. Si on ne vous le dit pas, je ne pense pas que cela vous saute aux yeux. D’autant plus que Paul a fait un travail de finition exceptionnel à la fin de l’installation (vous le verrez un peu plus loin dans l’article).

Donc si je vous partage ça, c’est pour retenir qu’un bâtiment ancien n’est droit nul part. Il faut donc effectuer une double -voire une triple- vérification à différents endroits pour s’assurer des mesures.

Il arrive aussi d’avoir des irrégularités dans des bâtiments récents. Mais jamais à ce point. D’autant plus que cet exemple n’est pas le seul durant le chantier de l’installation home cinema près de Toulouse. Bref. Si vous réalisez une installation dans une vieille maison, ne vous fiez à aucune côte prise seule.

Installation du lift pour projecteur home cinema

Pour installer l’AluliftHC, notre lift pour les projecteurs volumineux, nous avons commencé par découper la réservation à son emplacement dans le faux-plafond existant.

La vision de la laine de verre présente dans le faux-plafond entre les poutrelles n’était pas top. Nous avons par conséquent créé un cache à l’aide d’une chute de plaque de médium.

Le résultat final est vraiment chouette. En en prime, ca a donné une idée à Paul pour améliorer notre kit de finition avec un accessoire qui permettra à ceux qui le souhaitent de réaliser facilement le même type de finition. Développement en cours donc.

Astuce : Pour éviter de laisser plein de poussière sur l’AluliftHC pendant le ponçage, nous l’emballons toujours dans de la bâche. C’est une super astuce pour éviter de perdre du temps à le nettoyer dans chaque recoin ou à le retirer du plafond. 

Et voici le résultat du coffrage qui accueille le vidéoprojecteur home cinema, une fois poncé.
Et finalement le coffrage qui accueille le lift pour projecteur et les enceintes encastrables arrières, une fois peint et la bâche retirée.

Finitions de l’installation home cinema près de Toulouse

L’installation du home cinema de Christophe s’est déroulée au mois de décembre. L’environnement froid et humide de cette période est peu propice au séchage de l’enduit utilisé pour la finition des plaques de plâtre.

Alors que le chantier avait été prévu sur trois journées complètes, nous avons décidé de revenir un quatrième jour pour finaliser les finitions. Il a fallu en effet attendre le temps que tout soit sec pour réaliser ce travail.

Paul s’est notamment occupé de poncer ce qui devait l’être puis de repasser une couche de peinture. J’ai de mon coté effectué les raccordements audio et video sur l’amplificateur home cinema. J’ai alors pu me rendre compte que le meuble TV qu’avait acheté Christophe il y a quelques mois seulement, ne permettait d’y insérer l’amplificateur. 

Ca s’est joué à un ou deux millimètres, mais même en retirant les pieds de l’appareil, impossible de l’insérer. En fin de compte, même si cela avait été possible, ce ne serait pas une chose à faire car l’amplificateur home cinema chauffe beaucoup en fonctionnement. Il n’aurait pas pu ventiler convenablement.

Nous avons décidé de le laisser sur le meuble TV de Christophe…. Le temps d’avoir tout connecté, il en avait déjà commandé un nouveau qui permette de l’accueillir 🤦‍♂️.

On y pense peu, mais ces amplificateurs sont volumineux. Donc renseignez-vous bien sur leurs dimensions. Il est important d’avoir aussi de l’espace supplémentaire pour que l’amplificateur home cinema refroidisse convenablement.

Voici donc pour finir -juste pour le plaisir des yeux- une série de photos prises en fin de chantier 🙂

écran de projection avec toile technique Infinity d'un home cinema design

En conclusion

Jusqu’à présent, nous avions réalisé beaucoup d’installations home cinema invisibles en amont d’un chantier de construction ou de rénovation. Chez Christophe, l’exercice était hybride, puisque nous avons transformé une pièce existante en y ajoutant beaucoup d’éléments techniques. Nous sommes enchantés du résultat. Et Christophe aussi.

Voici le commentaire qu’il a laissé sur Google suite à notre intervention :

De véritables professionnels .. Qui aiment leur métier, passionnés de son, de films, venez découvrir cette nouvelle star up. Un grand merci à Sacha et Paul pour leurs conseils et leur professionnalisme. Bravo à vous.
Maintenant jai le cinema à la maison 😉👍

Merci donc Christophe pour l’accueil et l’expérience 🙂

Si c’était à refaire, voici donc en résumé les leçons tirées de cette installation home cinema réalisée près de Toulouse :

  • Bâtiment ancien : vérifier les dimensions à de multiples endroits.
  • Passage de câbles : prévoir plus de longueur de câble (notamment HDMI) sur les installations pour avoir le choix de passer sur des distances plus longues mais qui permette une installation encore plus propre.
  • Ne pas dévier du plan initial prévu : nous avons fini une demi-journée plus tard que prévu. Ce n’est pas grave en soit, mais cela aurait pu être évité en nous en tenant à ce qui était convenu.
  • L’amplificateur ne passe pas dans le meuble TV de Christophe. Même si ce n’est pas directement de notre ressort, nous allons même les données concernant les dimensions de l’amplificateur home cinema plus en avant pour éviter les surprises.

Voilà tout ce qu’il y a à savoir sur l’installation home cinema de Christophe que nous avons réalisé près de Toulouse. J’espère que vous avez appris des choses et que cet article vous aura été utile dans votre projet.

Si c’est le cas, pensez à le partager à ceux à qui cela pourra être utile.

Vous avez questions ou des remarques ?
Laissez-nous un commentaire, nous répondons à tous vos messages.

Nos clients préfèrent généralement rester anonymes (et on les comprend), voici donc la photo prise avec un Christophe ravi de son installation home cinema, sans qu’il soit soit reconnaissable.

Sacha TABARLY

Sacha TABARLY

Sacha a plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des systèmes audio/video professionnels et résidentiels. Lorsqu'il n'est pas en train de penser aux différentes manières de rendre l'expérience grand écran accessible au plus grand nombre, Sacha regarde des films de Tarantino, Christopher Nolan et des séries sur Netflix. Mais il n'a rien contre une bonne partie sur GTA, Red Dead Redemption ou Call Of Duty et ne refusera pas de passer une bonne soirée entre amis.
Laisser un commentaire
illustration des tarif de configurations de home cinemas complets clé en main
Presentations produits
Sacha TABARLY

A propos de nos tarifs AiOhc

Alors que l’année 2019 touche à sa fin, chez AV Concept nous célébrons ces onze derniers mois passés. C’est le temps qu’il nous a fallu

Lire »