article-conseils-traitement-acoustique-vignette

Isolation et traitement acoustique de votre Home Cinema : quelles différences ?

Retranscription vidéo

Sacha, est-ce que vous gérez aussi le traitement acoustique de ma pièce ? Vous avez les logiciels pour gérer l’acoustique de mon home cinema ? Est-ce que vous réalisez aussi l’isolation acoustique pour traiter ma pièce ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser au Home Cinema.  Alors qu’on s’occupe à la base de pièces de vie, on reçoit toujours plus de demandes pour équiper des combles, des sous-sol ou encore des garages, afin de les transformer en salles dédiées.

La demande est alors à la fois de réaliser la salle, mais aussi de gérer la partie acoustique. Mais j’ai l’impression que deux sujets annexes et liés ne sont pas clairs pour tous. Car beaucoup confondent le traitement acoustique de la pièce et l’insonorisation. Il est donc temps de vous partager ce que je sais à ce sujet. Pour éclaircir la question une bonne fois pour toute.

L’isolation acoustique de votre pièce Home Cinema

L’isolation acoustique consiste à réduire l’entrée et la sortie de sons parasites d’une pièce. Dit autrement, c’est ce qui permet d’éviter de déranger les voisins ou d’être dérangé par eux. L’isolation acoustique nécessite à la fois des matériaux spécifiques, de l’espace disponible et une technique d’installation particulière. Vous devez appliqués ces éléments indispensables ensemble pour que l’isolation ait un impact significatif sur votre pièce. 

Quel budget pour l’isolation acoustique de votre pièce Home Cinema

Et tous ces matériaux, cette technique et ce temps passé représentent un budget minimum qu’il faut être prêt à dépenser, pour ce type de projet. Comptez entre 8 000€ et 12 000€ pour une pièce de 15m2. Et j‘insiste sur le fait que cela doit être réalisé partout dans la pièce. Sinon cela n’a pas intérêt.

Au delà de l’argent, pensez aussi qu’il faut aussi un espace suffisamment grand pour que la magie opère. Car il n’y a pas de secret : pour isoler, il faut des cloisons épaisses. Donc beaucoup d’espace de perdu. Niveau espace, soyez prêt à perdre au moins 5m2 de votre votre pièce existante.  Donc si la taille de la pièce qui doit recevoir le home cinema mesure moins de 15m2, l’intérêt d’une isolation acoustique devient très limité.

Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier et voulez tenter le coup pour réaliser l’isolation phonique de votre installation vous-même, le Youtuber Takayaka a fait des supers videos sur le sujet ou il vous explique ses astuces en détails.

Isolation phonique d’une cloison

A quel moment prévoir l’isolation acoustique de votre pièce Home Cinema

Pour conclure sur le sujet de l’isolation, c’est donc un élément à prendre en considération pendant la phase de travaux de construction ou de rénovation complète de votre maison ou appartement. De mon expérience, nos clients -qu’on se le dise, d’abord souvent des papas- veulent profiter en famille de leur home cinema et pas seul dans leur coin. Donc la question de l’isolation se pose finalement assez peu.

Si les moments où l’on veut regarder un film seul sont rares, une solution radicale et qui ne coûte que quelques centaines d’euros est d’utiliser un casque antibruit.

Pour les plus perfectionnistes d’entre vous, il existe de véritables processeurs audios qui transcrivent l’expérience Atmos dans votre casque. C’est pas donné, mais ça coûte toujours moins cher que d’isoler toute la pièce et vous ne perdez pas d’espace. Bien entendu, si votre projet consiste à réaliser un véritable cinema dans une pièce totalement dédiée et que l’argent n’est pas du tout un problème, alors oui, c’est une chose raisonnable à faire.

Je reviendrai sur la question à la fin de cet article. Mais avant ça, passons au traitement acoustique.

Le traitement acoustique de votre pièce Home Cinema

Le traitement acoustique lui, se focalise uniquement sur la manière de gérer la réaction du son DANS la pièce. Vous pouvez traitez cet aspect après que l’installation home cinema ait été réalisée. Il s’agit souvent de panneaux que l’on dispose dans des endroits stratégiques de la pièce.

Comment fonctionne le traitement acoustique de votre pièce Home Cinema

Panneaux acoustique pour une salle de cinéma dédiée

Avant de vous lancer dans l’installation de panneaux, voici un résumé rapide des règles simples pour comprendre ce qu’il se passe. Les basses fréquences sont les ondes les plus longues. Celles qui passent à travers les murs. Mais aussi qui se réfléchissent sur les parois de votre pièce pour rebondir à différents endroits. C’est ce qui crée le fouillis auditif que vous pouvez entendre lorsque vous êtes dans une pièce totalement vide par exemple.

Et c’est aussi ce qui fait qu’une pièce normalement décorée ne vous fait pas cet effet là. Car les objets et surfaces différentes dans une déco normale cassent le son. Et l’empêche de rebondir indéfiniment dans tous les sens. C’est pour ca que le traitement acoustique est surtout plébiscité dans des pièces dédiées. Car il n’y a en principe justement pas de déco pour ajuster l’acoustique naturellement.

L’erreur la plus souvent constatée est de surtraiter sa pièce. C’est à dire disposer tellement de traitement absorbant que la pièce semble sourde. On se dirige alors vers l’effet d’une pièce anéchoïque. Ce n’est pas ce que vous souhaitez, c’est même l’inverse. Notre enjeu pour le home cinema, est de mettre en place les éléments pour recréer, de la manière la plus fidèle possible, le contenu tel qu’il a été créé. 

Et l’erreur d’une chambre trop sourde vient du fait que certains utilisent les techniques de traitement d’un studio d’enregistrement, dans lequel on souhaite empêcher les réflexions afin d’entendre le son pur de l’enceinte.  Et rien d’autre.

Pour le cinema, c’est différent. On doit utiliser la pièce pour nous donner cet effet de grandeur utile à certaines scènes. En gros, la pièce joue AVEC les enceintes. D’ailleurs, plus de la moitié de ce que vous entendez dans une pièce provient de la pièce elle-même. Pas de l’enceinte. Et ce n’est pas une mauvaise chose.

Quelques règles simples pour le traitement acoustique de votre pièce Home Cinema

  • Empêcher les ondes de se réfléchir dans les angles.
  • Empêcher les ondes de faire des va vient de l’avant à l’arrière de la pièce.
  • Tout en aidant le son à se réfléchir dans certains endroits stratégiques comme, sur les tranches avant et à l’arrière de la pièce.

Dans le traitement acoustique, soit vous absorbez, soit vous réfléchissez du son. Lorsque vous le réfléchissez, vous déstructurez le rayon pour le renvoyer dans différentes directions. C’est ce qui va notamment permettre d’agrandir l’image sonore à certains endroits pour améliorer l’impression de grandeur. Quand vous absorbez le son, c’est pour l’empêcher totalement de repartir dans d’autres directions.

Schéma de la réverbération du son : les ondes directes et les ondes réfléchies

Mon conseil si vous vous lancez, c’est de retenir l’ordre des priorités d’une installation home cinema :

  1. Le matériel.   
  2. La disposition.   
  3. L’égalisation numérique du son dans votre pièce.
  4. Et enfin le traitement acoustique.

Donc pour faire du bon son, il faut avant tout de bonnes enceintes, un bon ampli et un bon placement des enceintes. Le traitement acoustique vient en tout dernier et ne rattrapera jamais des lacunes dans ces trois points essentiels.

Dans quel cas le traitement acoustique de votre pièce Home Cinema est une bonne idée

Bref, le traitement acoustique, c’est la cerise sur le gâteau d’une super installation. Pas un remède à une configuration bancale. Ma théorie et mon expérience d’installateur auprès de nombreux clients, est que le nombre de personnes sensibles au traitement acoustique est extrêmement faible dans la population.  Car il s’agit justement de ceux qui ont fait évoluer leur installation depuis plusieurs années.

Alors oui bien sûr, il y a des chances que si vous faites écouter puis noter l’expérience audio par un panel de spectateurs, une majorité préfère le son AVEC le traitement plutôt que sans (et même ça, c’est pas forcément certain). Mais ce que je garantie, c’est qu’à un certain niveau d’installation, n’importe quelle oreille trouvera le son fantastique. Seules les oreilles les plus fines et exercées, de passionnés qui aiment passer du temps à réfléchir à l’optimisation de leur installation, noterons les différences.

Les installations qu’on réalise par exemple, représentent généralement le premier projet home cinema de nos clients. Et l’expérience, aussi bien audio que video qu’on offre, est infiniment supérieure aux attentes de chacun d’entre eux.

Exemple d’une installation d’un de nos clients

Alors oui, je vois régulièrement des commentaires sur Youtube ou Facebook comme quoi tel ou tel aspect n’est pas assez juste ou suffisamment bien agencé. Mais au final ces améliorations apportent une amélioration mineure à l’installation. Alors que l’impact visuel est quand à lui majeur dans la pièce de vie.

Une fois que vous avez une installation de base au top, que vous prenez goût à la qualité d’image et du son, vous pouvez quelque temps plus tard, faire évoluer votre installation vers quelque chose de plus performant et encore mieux optimisé.

Comme j’aime bien faire des analogies, si on parlait de vin, ce serait ridicule de commencer l’expérience de découverte du vin avec un château Petrus dès la première gorgée. Démarrer avec un excellent Pomerol ou un Saint-emilion représente déjà une formidable entrée en matière.

Simulez votre installation avec notre configurateur AIOhc

C’est ce qu’on vous propose avec nos configurations AiOhc. Vous êtes certain de profiter d’un matériel et d’une implantation exceptionnels, sans vous prendre la tête. Si vous nous le demandez, on s’occupera aussi du traitement acoustique et de l’isolation. Mais maintenant vous savez à quoi vous en tenir.

Donc pour résumer, si votre objectif dès le départ est de prendre votre pied avec un Château Petrus, et que vous en avez les moyens sans restrictions, alors oui, lancez-vous en réalisant à la fois l’isolation et le traitement acoustique de votre pièce. Dans ce cas, comptez un budget global d’au moins 50 000€ pour profiter pleinement de votre installation.  Il faut alors aussi pouvoir démarrer d’une page blanche. Donc que votre pièce soit totalement nue et sans cloison. Et à ce prix, qu’il s’agisse d’une pièce qui y est dédiée.

Mais si à tout bien réfléchir, une super installation dans le salon réjouira finalement largement toute la famille, alors prenez du plaisir à simplement décorer votre pièce. Car plus il y a d’objets et de surfaces irrégulières, plus le son sera cassé. Et moins les réflexions sonores parasites vous gêneront. Un canapé bien moelleux et un tapis épais au sol entre le canapé et l’écran créent à eux seuls de superbes absorbeurs qui rendent l’écoute bien plus limpide.

Si le résultat vous semble vraiment insuffisant alors que le son de l’ampli et l’agencement de votre pièce ont été optimisés, d’abord vous investirez dans un bon deuxième caisson de basse identique au premier. 

Ensuite seulement, vous attaquez le traitement acoustique à proprement parler. Et là, c’est une nouvelle aventure qui commence pour vous si vous voulez vous en occuper vous-même.

Partagez nous vos expériences et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet en cours, nous serons ravis de vous accompagner 😏

Sacha TABARLY

Sacha TABARLY

Sacha a plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des systèmes audio/video professionnels et résidentiels. Lorsqu'il n'est pas en train de penser aux différentes manières de rendre l'expérience grand écran accessible au plus grand nombre, Sacha regarde des films de Tarantino, Christopher Nolan et des séries sur Netflix. Mais il n'a rien contre une bonne partie sur GTA, Red Dead Redemption ou Call Of Duty et ne refusera pas de passer une bonne soirée entre amis.
Laisser un commentaire
Conseils
Sacha TABARLY

Un Home Cinéma avec un système Bose ?

Un Home Cinéma avec un système Bose, est-ce une bonne idée ? Quelles sont les particularités de cette marque et vous apporteront-ils l’effet d’immersion recherché

Lire »