article-conseils-dolby-atmos-vignette

Comment faire du Dolby Atmos : 5 choses essentielles à savoir

Après notre article sur Qu’est ce que le Dolby Atmos, aujourd’hui on vous explique Comment faire du Dolby Atmos.

Retranscription vidéo

Ca y est, le Dolby Atmos s’est véritablement démocratisé auprès de tous. Si vous n’avez pas encore d’installation en Atmos, vous en avez certainement déjà entendu parler. Et pour ceux d’entre vous qui ne l’on pas encore véritablement expérimenté, je vous conseille de réserver votre place dans un cinema avec une salle Atmos. L’expérience vaut vraiment le détour.

Vous êtes toujours plus nombreux à nous demander des installations en Atmos. Et ca nous pousse à améliorer toujours plus nos compétences, pour que le résultat soit à chaque fois meilleur. Je voulais donc vous transmettre ce que j’ai appris et ce qu’on expérimenté dans cette video.

Pour ne pas perdre ceux qui ne savent pas exactement ce que c’est que le son Atmos, voici un résumé express pour vous mettre dans le bain :

Le son Atmos correspond à une nouvelle méthode de mixage audio. Il permet au créateur de contenus de donner l’impression aux spectateurs que des éléments tournent véritablement autour d’eux. C’est ce qu’on appelle la spatialisation par objet. En opposition au surround classique qui lui, est uniquement défini en fonction du canal sur lequel le son est diffusé.

Le son par objets c’est donc un peu comme si le son passait à la fois à la 4K et la 3D en même temps. Puisqu’on ajoute de la définition et une dimension supplémentaire aux contenus.

Comment s’écrit le format du son Atmos ?

Le format du son Atmos s’écrit de la manière suivante. Le premier nombre décrit la nombre d’enceintes frontales et surround, le deuxième, le nombre de canaux de graves dédiés, et enfin, le dernier nombre correspond aux enceintes d’effets Atmos. Ca donne par exemple : 5.1.4.

En résumé, les enceintes Atmos sont ajoutées en suffixe à la description surround traditionnelle.

Bon maintenant on peut passer au vif du sujet.

Quelle est la meilleure disposition à choisir pour son installation ?

Il vous est possible de créer un tas de combinaisons Atmos différentes. Dans le guide des bonnes pratiques de Dolby que j’ai pris le temps de lire pour vous, on dénombre plus de 30 configurations Atmos possibles.

Néanmoins le plus courant dans une pièce de vie restera le 5.1.4, le 5.1.2, le 7.1.4 ou le 7.1.2.

Alors si vous devez faire des choix pour des raisons techniques ou budgétaires, je vous recommande vivement de préférer les enceintes Atmos aux enceintes surround. C’est à dire qu’un système 5.1.4 sera plus immersif qu’un 7.1.2.

J’ai appris ça en lisant une interview donnée par Craig Egger, Responsable de la section Home Cinema chez Dolby. Et après avoir essayé plusieurs configurations, j’adhère totalement à ce qu’il dit.

Et soit dit en passant, les enceintes d’effet Atmos coûtent moins cher que les enceintes surround. Donc tout ça va aussi dans le sens du budget, si c’est la question qui se pose.

Evidemment, si vous pouvez vous le permettre, le top sera bien entendu le 7.1.4.

Exemple d’une implantation Atmos 7.1.4 pour l’un de nos clients

Attention dans ce cas à bien choisir l’amplificateur. Car peu de modèles permettent de raccorder autant d’enceintes. C’est d’ailleurs le problème qu’a rencontré Jean-Marc pour son installation Atmos.

Bon maintenant que la question du nombre d’enceintes Atmos est réglée, je vais vous partager une finesse à prendre en compte si votre plafond est bas.

Enceintes d’effets Atmos avec faux-plafond bas

Si votre plafond est particulièrement bas, disons moins de 2m20, vous risquez d’entendre les enceintes d’effet Atmos beaucoup trop clairement. Alors que le rôle de ces enceintes est totalement inverse.

Si vous créez votre configuration vous même, voici quelques choix possibles pour ajuster ca :

D’abord utilisez des enceintes plafond les plus larges possibles. Car plus le cône est large, plus le son est propagé largement. Vous pouvez aussi utiliser le bouton de réglage qui se trouve sur beaucoup de ces enceintes afin d’atténuer les aigus. Les aigus étant les sons les plus directifs.

La solution préconisée par Dolby si votre plafond est très bas, est d’utiliser les réflecteurs qui se disposent sur les enceintes colonnes. Bon, personnellement je ne suis pas pas trop convaincu par les réflecteurs en comparaison des enceintes intégrées dans le plafond. Mais c’est peut être effectivement efficace en cas de plafond très bas.

La dernière solution est celle qu’on a réalisé dans l’installation de Maxence qu’on publiera bientôt. Il s’agit d’utiliser les enceintes par transduction comme les enceintes Amina.

On vous parlait déjà des enceintes des enceintes Amina dans l’installation de Stéphane.

Alors au delà du fait d’être super cool parce qu’elles disparaissent totalement du regard, elle offrent surtout une dispersion du son très large.

Ca permet donc d’éviter le phénomène de localisation qu’on vient d’évoquer.

Bon, il s’agit de produits d’exception, donc ce n’est pas forcément à la portée de tous. Mais si vous en avez la possibilité, vous pouvez y aller les yeux fermés, ça fonctionne du feu de dieu.

Faut-il obligatoirement des contenus Atmos pour profiter du son Atmos ?

Si on est à cheval sur les termes, non. Votre amplificateur ne peut pas créer de l’Atmos car il lui faut une piste dédiée.

Votre amplificateur vous permet toutefois de tirer partie de vos enceintes Atmos en leur envoyant du son à partir d’un contenu 5.1. Pour cela il suffit d’upmixer le signal. C’est à dire utiliser des algorithmes de calculs des processeurs inhérents à l’ampli pour répartir le son de manière enveloppante. Ca fonctionne plutôt bien et ça ajoute un effet de véritable bulle sonore autour de soi.

Néanmoins, comme je le disais avant, ce n’est pas du son Atmos à proprement parler. Car le signal Atmos nécessite d’être enregistré en début de chaîne de la création du contenu. 

Sur les appareils Denon ou Marantz, vous accédez à ces modes en appuyant sur la touche verte de la télécommande ou en passant par l’appli fournie par Denon.

Les touches SOUND MODE vous permettent de sélectionner le mode audio que vous souhatiez diffuser.

En appuyant sur la touche info vous pouvez checker si toutes les enceintes sont bien utilisées. Vous devez voir toutes vos enceintes s’afficher en “active” sur le menu.

L’effet Atmos est-il comparable entre une barre de son Atmos et un système complet intégré ?

Alors oui, une bonne barre de son Atmos comme la Senheiser Ambeo ou la Sonos Arc apporte un véritable plus en terme de spatialisation de son par rapport à une barre de son traditionnelle.

Maintenant, est-ce qu’on peut réellement comparer l’expérience avec ce que l’on obtient en utilisant des enceintes placées partout dans la pièce. Non. Et heureusement.

C’est comme comparer la conduite d’un kart à celle d’une formule un. Les deux expériences sont impressionnantes, mais pas comparables. Voici aussi l’article What Hifi qui en parle mieux que moi (en anglais) : Dolby Atmos is everywhere, and that’s not necessarily a good thing.

Bref, c’est une histoire de choix personnels et de budget qu’on souhaite allouer à son plaisir.

Je  reviendrai en fin d’article sur la solution pour éviter de ruiner la déco de votre salon avec toutes les enceintes nécessaires pour un système Atmos.

Passons maintenant à la troisième question que vous me posez si souvent.

Comment profiter l’expérience Atmos sans ruiner sa déco ?

Bon l’Atmos c’est vraiment cool mais le nombre d’enceintes requises à placer autour de soi créant quand même rapidement pas mal de bazar dans la pièce. Si vous vous posez la question de comment profiter du son Atmos sans ruiner votre déco, on a développé une solution qui fonctionne et offre un résultat spectaculaire.

Le Dolby Atmos nécessite un placement particulier des enceintes. Notamment des enceintes autour du spectateur, à hauteur d’oreilles et d’autres au plafond. C’est grâce à ça que l’effet Atmos fonctionne.

Mais en réalité, comme je l’expliquais dans un article que j’ai publié il y a quelque temps, cette disposition n’est pas forcément nécessaire.

Avec des enceintes plafond à charge close et propulsion vers l’avant, vous pouvez tout à fait possible de reproduire l’arrivée de son à hauteur d’oreilles.

La technologie WaveLaunch donne l’impression que les enceintes sont placées directement en face et que le son sort de la toile.

Pour que ça fonctionne, assurez-vous que la distance d’assise entre vous et les enceintes latérales soit au moins de 1,80m et idéalement de 2m ou plus.

Si c’est le cas, votre cerveau acceptera les sons provenant de ces enceintes comme venant au niveau des oreilles. C’est la configuration qu’on a dans notre showroom. Donc pour tout ceux qui doutent, soyez-les bienvenus chez nous. Notre café est excellent, on sera heureux d’en partager un avec vous ici.

L’avantage de cette composition, vous l’avez compris, c’est que d’une part vous vous évitez des enceintes qui trainent dans le salon. Et que vous gérez en même temps votre installation beaucoup plus simplement, car toutes les enceintes se trouvent directement au plafond.

C’est l’endroit ou vous avez le plus de de liberté de positionnement pour une spatialisation harmonieuse. Car n’oubliez pas que pour que l’expérience audio soit bonne, les deux éléments essentiels sont d’abord de bonnes enceintes et que ces enceintes soient bien disposées. C’est à dire aussi symétriques que possible.

Ensuite seulement, l’égalisation et le traitement acoustique aideront à améliorer encore un peu mieux les choses. Un article sur le traitement acoustique est en cours, alors si la question vous intéresse restez avec nous 🙂

Vous aussi vous voulez profiter du Dolby Atmos ?

Si ce type d’installation vous parle, jetez un oeil à notre configurateur AiOhc. Vous simulez directement le prix “tout compris” de votre installation, pour éviter les mauvaises surprises de fin de chantier. On vous conseille et on personnalise bien sûr chaque projet pour qu’il soit optimisé à chaque pièce.

Nos configurations audios comprennent l’ensemble des équipements nécessaires pour une utilisation clé en main, comme les câbles audio et le caisson de basses.

Sacha TABARLY

Sacha TABARLY

Sacha a plus de 12 ans d'expérience dans le domaine des systèmes audio/video professionnels et résidentiels. Lorsqu'il n'est pas en train de penser aux différentes manières de rendre l'expérience grand écran accessible au plus grand nombre, Sacha regarde des films de Tarantino, Christopher Nolan et des séries sur Netflix. Mais il n'a rien contre une bonne partie sur GTA, Red Dead Redemption ou Call Of Duty et ne refusera pas de passer une bonne soirée entre amis.
Laisser un commentaire